Cette année encore, les différents clans du royaume de Pomme vont s’affronter au cours du Tournoi de la Moisson. Mais cette fois ce n’est pas une année comme les autres puisque que VOUS et votre coéquipière avez été choisis par votre clan pour former le duo de fureteurs qui le représentera au cours de cette nouvelle édition. Il ne vous reste plus maintenant qu’à faire la fierté de votre tribu en étant le premier binôme à gagner quatre trophées et ainsi prouver que votre clan est digne de diriger le royaume jusqu’au prochain tournoi…

Les joueurs experts connaissent sans aucun doute Scythe, un jeu de stratégie se déroulant dans une période uchronique de l’après première guerre mondiale pour des parties de 2 à 3heures. Mais ici, c’est de son petit frère que je souhaite vous parler. Dans My Little Scythe, l’après-guerre laisse place à un univers d’heroic-fantasy où des clans animaliers s’affrontent lors d’un tournoi pour des parties durant entre 45 minutes et une heure, et accessible dès 8 ans.

Dans ce jeu stratégique, chaque joueur incarne un duo de fureteurs et va tenter d’accomplir quatre objectifs sur huit possible avant ses adversaires.

Pour cela, trois actions sont possibles.
La première consiste à déplacer ses personnages dans le royaume dans le but de glaner des ressources, d’accomplir des quêtes, de livrer pommes et/ou gemmes au château d’Everfree ou encore de combattre ses adversaires à coup de tartes aux pommes.

La seconde permet de faire de la recherche c’est-à-dire faire apparaître de nouvelles pommes, gemmes et quêtes dans les différentes régions du royaume via un lancer de dés dans le but de les récupérer par après ou encore de monter en amitié en les plaçant gentiment là où se trouve vos adversaires.

La troisième et dernière action possible c’est la fabrication. À l’aide de mes ressources, je peux ainsi cuisiner des tartes aux pommes dans le but de me battre ou me défendre, créer des cartes sorts dans le même but ou encore m’acheter des améliorations qui me permettront d’avoir plus de possibilités lors de mes déplacements ou un avantage lors de mes fabrications. Sachant qu’une même action ne peut jamais être jouée deux tours de suite, vous aurez compris qu’une bonne dose de réflexion et de choix cornélien seront nécessaire pour arriver à ses fins tout en ralentissant la progression des autres.

Bref My Little Scythe est un jeu passionnant riche d’une belle mécanique où il est nécessaire de se « battre » pour ralentir ses adversaires mais de ne pas en abuser sous peine de ne pas pouvoir revendiquer ses objectifs car le côté belliqueux de mon duo l’aura trop affaibli en amitié.

Sachez ensuite qu’il est possible de rajouter un personnage généré par le jeu et nommé Automatou pour ceux qui ne voudraient pas se fâcher avec leurs ami.e.s et chercheraient un adversaire tout trouvé sur lequel s’acharner sans complexe. Un Automatou qu’il est également possible d’utiliser pour des parties en solo avec six niveaux de difficulté allant de très facile à très difficile.

Ensuite, et ce n’est pas négligeable du tout, il faut souligner la beauté et la qualité du matériel. Du splendide et grand plateau de jeu jusqu’aux ressources en trois dimensions en passant par les magnifiques figurines que les adeptes de peinture pourront customiser… tout est une vraie réussite. De même le matériel de rangement est excellent et permet à la fois de bien protéger les différents éléments et de mettre rapidement en place le jeu sur la table pour lancer une partie.

Enfin last but not least, sachez qu’il existe une extension nommée Le gâteau dans le ciel. En plus de proposer deux nouveaux duo de fureteurs en plus des sept présents dans le jeu de base, cette extension fait apparaître un dirigeable qui va se balader dans le royaume et va permettre de mettre des ressources toujours accessible dans sa soute. Et on y trouve également un pouvoir spécifique et unique pour chaque clan en lien avec ce dirigeable rendant ainsi le jeu plus asymétrique.

Un jeu tout bonnement excellent que ce soit en famille ou entre adultes, jouable de un à six joueurs et d’une grand richesse qui donne envie d’y rejouer encore et encore !   

 Et pour le petit plus, pour vous raconter une petite histoire, une petite anecdote, sachez que si cette version familiale a vu le jour, c’est parce qu’un papa, qui adorait le fameux Scythe (assez costaud), a voulu l’adapter pour y jouer avec sa fille. Ayant posté quelques photos de sa création sur les réseaux, il a rapidement attiré l’attention de Jamey Stegmaier (Stonemaier Games), qui a décidé d’éditer cette adaptation et de la rendre disponible au grand public.


1 Comment

chloe · mars 12, 2021 at 9:13

Super article ! Fluide et intéressant, hâte de lire les prochains 😀

Laisser un commentaire

FR
NL FR