Vos choix forgent le destin du royaume ! Le dilemme du roi est désormais le vôtre. Immergez-vous dans une aventure narrative et évolutive qui peut suivre de multiples arborescences. Piochez une carte dans le paquet événement, prenez des décisions… et assumez-en les conséquences.

Tout est dit.

Le dilemme du roi est un jeu à part.

Tout d’abord, il s’agit d’un jeu Legacy. Pour rappel en deux mots, puisque le genre est maintenant connu et éprouvé, le système du Legacy propose aux joueurs une expérience de jeu évolutive où les choix posés pendant une partie auront des répercussions narratives ou mécaniques sur les parties suivantes. Ceci a pour conséquence de rendre votre jeu unique et donc d’en avoir une approche différente de celles d’autres joueurs.

Ensuite, malgré l’apparente touffeur des règles (extrêmement didactiques et fourmillant d’exemples), la mécanique centrale du jeu tient de l’épure. En effet, pour peu qu’on veuille y consacrer du temps, n’importe qui, familier ou non du monde du jeu, serait en capacité d’y jouer sans devoir se torturer les méninges.

Enfin, le dilemme du roi nous plonge, grâce à une narration forte et intelligente, dans un monde qui nous immergera complètement et dont nous nous aurons du mal à sortir pour vaquer sereinement aux occupations de notre quotidien.

A présent, rentrons dans les détails.

Chaque joueur représentera le chef d’une des douze Maisons à la tête d’un duché ou d’un marquisat du royaume de Anclisse. Ces Maisons ont chacune leur histoire et ambition personnelles décrite sur leur paravent. La tâche principale des représentants des Maisons est de siéger au Conseil du roi et donc de prendre les différentes décisions afférentes à la conduite du royaume.

C’est le principe général du jeu.

Tout au long des parties, les joueurs seront soumis à des dilemmes qu’ils devront trancher au meilleur de leurs intérêts propres et des besoins du royaume. Ces dilemmes prendront la forme de votes (oui-da ou nenni) exprimés à coup de jetons pouvoirs. Il est également permis de ne pas avoir d’opinion particulière (donc de passer) pour récupérer des jetons pouvoirs ou devenir le Modérateur, à savoir celui qui départage les égalités. Une fois le vote acté, les conséquences sont dévoilées. Chacune des décisions prises se devront d’être signées (littéralement) par la Maison qui y aura apporté le plus de soutien. Ensuite, il faudra ajuster sur le plateau de jeu les différents marqueurs de ressources du royaume (le bien-être, l’influence, la prospérité, le moral, la connaissance). Cet ajustement se répercutera alors sur le marqueur de stabilité du royaume.

Enfin, il vous sera souvent demandé d’ouvrir de nouvelles enveloppes.

Oui, car dans la boîte du jeu, il y a plus de 70 enveloppes ! Dont l’ouverture dépendra de vos décisions et donc du chemin narratif emprunté. Et c’est là que l’expérience du jeu prend tout son sens. Vous participez réellement au devenir de votre royaume. Les décisions seront gravées dans le marbre et le nom de votre Maison sera glorifié puis honni et à nouveau louangé (le bon peuple est si versatile !)

Sachez encore que chaque partie se terminera par un décompte de points qui vous fera progresser en Prestige ou Convoitise sans que vous puissiez être certain que l’une ou l’autre de ces progressions fera de vous le grand vainqueur final.  Sans doute cela dépendra-t-il de l’état dans lequel vous laisserez le royaume à l’issue de cette quinzaine de parties que vous jouerez.

Il est particulièrement difficile de parler d’un jeu Legacy sans en déflorer le contenu dont la découverte fait partie intégrante du plaisir à y jouer. Sachez simplement que, si vous vous lancez dans ce jeu, vous serez happé dans l’histoire et que vous aurez du mal à ne pas enchaîner les parties à un rythme soutenu.

Si la mécanique de jeu est simple, il est préférable de ne pas mettre le jeu entre les mains des plus jeunes ; le monde du Dilemme du Roi est un monde adulte, moralement douteux et mettra votre sens de l’éthique à rude épreuve.

Portez haut l’étendard de votre maison, veillez au bon fonctionnement du royaume, formez des alliances éphémères et laissez votre trace indélébile dans les annales de Anclisse et du Monde Connu !

Article signé par Le Philofox !

FR
NL FR