Bienvenue dans le restaurant le plus cosmopolite du monde ! Ici, les clients du monde entier viennent pour commander des plats dans des langues dont vous n’aviez jamais entendu parler, que vous n’imaginiez pas entendre et encore moins parler !

[KOSMOPOLI :T] est un jeu savoureux.

Et à plus d’un égard ! Tout dans son thème, sa mécanique, son édition et son développement nous amène dans un monde de saveurs multiples qui raviront nos papilles ludiques.

Commençons par la thématique. Le jeu nous propose de vivre de manière coopérative le quotidien d’un restaurant, tout au moins dans ce qui fait son accomplissement à savoir le service à table et en cuisine.

La mécanique ensuite, débordante de simplicité,

 Chaque joueur se voit attribuer une tâche spécifique (serveuse, maître d’hôtel ou cuisinier) et devra agir en bonne intelligence collective pour satisfaire la clientèle hétéroclite venue goûter aux délices de cet établissement bien particulier. Une application (téléchargeable gratuitement) sert de support principal au jeu pour relayer les commandes à honorer  dans le temps réel imparti de six minutes.

 Oui, le jeu ne dure que six minutes. Quel que soit le niveau choisi. Et plus le niveau augmentera, plus la difficulté augmentera. Les joueurs auront au début à contenter quelques clients, puis, de fil en aiguille, de plus nombreux et plus exigeants. Et tout cela dans une vraie ambiance de restaurant : « la table 4 n’est toujours pas servie ! », « la table en terrasse n’est pas contente de son plat, il faut relancer ! », « c’est quoi encore la commande pour la 12 ? »

Mais tout le sel du jeu repose sur le fait que, comme son nom l’indique, votre restaurant reçoit des clients du monde entier qui commanderont leurs plats dans leur langue dont ils supposent qu’aucun de ses secrets et nuances ne vous échappent. Vous aurez donc à vous occuper de commandes exprimées dans un patois de Colombie, dans un particularisme du Sénégal voire même, plus proche mais pas plus accessible, en Breton ! Et bien d’autres encore puisque plus de 60 langues différentes parsèment ce jeu.

 Concrètement, la serveuse entend le nom d’un plat prononcé dans une langue, transmet au maître d’hôtel. Qui le retranscrit au mieux de sa compréhension. Et les cuistots ? Chaque cuisinier a devant lui des cartes correspondant aux différents continents choisis pour la partie, ces cartes recensant, correctement écrit, le nom des différents plats compilés dans le jeu. Chaque plat correspond à un ingrédient que le cuisinier tendra au maître d’hôtel avec la carte correspondant au plat.

Pour faire simple, il suffit de savoir écouter, écrire et lire.

Sauf que le travail de développement et d’édition du jeu (intégralement réalisé en France et en collaboration avec le Laboratoire Dynamique du Langage) a été poussé jusqu’à faire en sorte que chaque plat énoncé dans une langue le soit par l’intermédiaire d’un locuteur du pays d’origine et donc avec toute la difficulté de l’accent ou de la prononciation que notre oreille occidentale, au mieux dressée à l’impérialisme anglophone, aura du mal à appréhender.

Il nous est également livré dans la boîte du jeu, un livret, intitulé « Le dessous des cartes », qui revient, avec force détail, sur l’aspect linguistique abordé dans le jeu ainsi que certaines réflexions sur la disparition de ces langues ou tout au moins leur paupérisation à un rythme aussi dramatique que celle de la biodiversité.

[KOSMOPOLI :T] nous fait donc voyager à travers le monde, saliver de gourmandise devant tous ses plats exotiques et nous fait regretter de n’avoir que le temps d’une vie d’homme pour ne pas pouvoir goûter à toutes ces cultures que le jeu nous apporte sur un plateau à travers le travail remarquable accompli.

Et quoi de plus important que de s’enrichir de la culture des autres

Dans un monde qui est comme un Rubik’s cube dont certains voudraient que chaque face aie la même couleur, il est bon de se rappeler que, si nous avons la capacité de nous émerveiller de la diversité des fleurs, de la multiplicité des couleurs, du camaïeu de paysages qui nous entourent, alors nous serons tout également satisfaits de la propre altérité du genre humain et de nous gorger de son infinie richesse.

Pour conclure sur une note moins moralisatrice, [KOSMOPOLI :T] est un jeu fun, dynamique, capable de rassembler toutes les générations et types de joueurs autour d’un agréable moment de convivialité comme on l’espère de chacun des jeux auxquels nous jouons.

Le Philifox

FR
NL FR