Le jeudi 16 septembre, vers 20h30, avait lieu la tant attendue remise des prix FOX & Cie ! Pour découvrir la genèse du projet, je vous invite à vous rendre sur cet article.

15 jeux étaient en course. Et bien évidemment, à l’annonce des gagnants de chacune des 5 catégories, le refrain était le même : « quelle difficulté de trancher parmi ces jeux qui sont d’une qualité remarquable ! »

Mais le choix, si cornélien soit-il, avait été fait, notamment par un jury constitué de 10 personnes, qui a œuvré durant plusieurs mois pour se mettre d’accord sur les 5 gagnants !

Trêve de bavardages, il est temps de vous annoncer les jeux qui repartent fièrement avec un magnifique prix et une volonté, celle de FOX, de les inscrire durablement dans le paysage ludique !

Dans la catégorie des Chenapans, une catégorie destinée aux plus jeunes joueurs, c’est le jeu de Théo Rivière et Elodie Clément qui l’emporte, illustré par Jonathan Aucomte et édité par Gigamic. Il s’agit de La Maison des Souris. Un jeu au matériel complètement particulier, qui vous poussera à regarder par les petites fenêtres de la maison des souris, pour tenter de retrouver les petits objets qu’elles vous auraient chipés, mais il faut faire vite avant que la lumière ne s’éteigne ! Mémoire, observation et immersion totale notamment grâce aux illustrations et à la qualité de l’édition.

La Maison des Souris l’emporte devant Détective Charlie et Zombie TeenZ Evolution

Dans la catégorie des Déjantés, les jeux qui vous apporteront rire, convivialité et bonne ambiance, c’est le jeu coopératif [Kosmopoli:t] de Julien Prothière, Florent Toscano, illustré par Stéphane Escapa, et édité par Opla qui l’emporte ! Un jeu formidable qui a fait l’unanimité de par son gameplay, bien évidemment, mais également de par son édition, son travail de documentation ainsi que les valeurs qu’il transporte !

[Kosmopoli:t] l’emporte devant Top Ten et Fiesta de Los Muertos

Dans la catégorie des Rusés, les jeux qui vous feront chauffer les neurones, c’est le magnifique Everdell qui remporte le prix. Un jeu de James A. Wilson, magnifiquement illustré par Dann May et Andrew Bosley, édité par Matagot. Un jeu de placement d’ouvriers, pas si compliqué à apprendre, mais plus complexe pour optimiser complètement son jeu. Avec une belle courbe d’apprentissage, une profondeur stratégique et une rejouabilité énorme Everdell l’emporte donc !

Everdell devance donc Paléo et Les Ruines Perdues de Narak

Dans la catégorie des Audacieux, une catégorie toute particulière qui compile les jeux dont les mécanismes, l’édition, les illustrations, le message ou la thématique nous semblent pertinents à la mise en lumière pour leurs côtés engagés voire intrépides. C’est Le Dilemme du Roi qui repart la tête haute. Avec un matériel époustouflant, une création complète d’un univers incroyable, un système de jeu à la fois simple et complexe, entre le jeu de rôle et le jeu de plateau, Le Dilemme du Roi est finalement une évidence. Armez-vous de courage, d’un bon groupe de joueurs et de temps et partez à la découverte de ce sombre univers, vous n’en ressortirez sans doute pas indemne. Un jeu de Hjalmar Hach et Lorenzo Silva, illustré par Giorgio Baroni et Giulia Ghigini, édité chez IELLO.

Le Dilemme du Roi l’emporte, aux côtés de la superbe série Intime Conviction et du petit jeu Totem.

Et enfin, la catégorie des Indestructibles, une catégorie qui englobe les jeux les plus rassembleurs et intergénérationnels et dont la pratique s’offre au plus grand nombre. C’est Codex Naturalis, un jeu de Thomas Dupont, illustré par Maxime Morin et édité par Bombyx. Un magnifique jeu, accessible dès 7 ans, de poses de cartes et de gestion de ressources. Un plaisir quasi immédiat, des parties rapides, un matériel splendide, bref un super cocktail dans une petite boite à emmener partout !

Codex Naturalis l’emporte devant Micro Macro Crime City et Lueur

Merci aux auteurs, illustrateurs, éditeurs, fournisseurs, … Le monde ludique brille de plus en plus de jour en jour et c’est grâce à eux !

Merci également à notre partenaire sur cette première édition, le dernier journal 100% belge, LeSoirMag, qui offre chaque semaine une visibilité aux jeux de société modernes, permettant également de dépoussiérer l’image parfois un peu terne qui peut encore planer dans l’imaginaire collectif.

Pour sa première édition, quelques heures seulement après la clôture de cette soirée de remise des prix, on peut d’ores-et-déjà dire, en toute humilité, que le prix FOX & Cie fut une véritable réussite. Et que l’enthousiasme et le plaisir de se revoir ne peut que nous motiver à nous projeter pour des éditions futures,

C’est donc avec grand plaisir que nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour la deuxième édition !


0 Comments

Laisser un commentaire

FR
NL FR